Notre histoire

 

ENO, entreprise 100% française, conçoit et fabrique des appareils de cuisson et de chauffage depuis 1909.

Propriété de la famille Haineaux jusque dans les années 80, la société a connu un
développement continu et important dans le secteur de l’électroménager en France comme à l’étranger.

A son apogée en 1980, l’entreprise compte 600 salariés, 2 sites de productions, exporte dans plus de 25 pays et obtient même un oscar de l’exportation (en 1976).


Leader incontesté du chauffage mobile au gaz et de l’équipement de cuisson compact, la marque est frappée de plein fouet par la crise pétrolière et la perte consécutive de marchés stratégiques à l’export (Irak, Algérie…).

Son nouvel actionnaire, l'entreprise suédoise OPTIMUS, connu pour ses réchauds de camping en Europe, tente de diversifier l'activité (Eno a inventé la tendeuse à gazon solaire autonome!), mais elle est finalement contrainte à restructurer et recentrer l'activité.


L’activité se poursuit néanmoins avec la reprise de la Financière du Louvre (Groupe Taittinger), mais l'entreprise ne compte plus qu'une centaine de salariés et la production tourne au ralenti.


3 ans plus tard, la société est reprise par un actionnaire entrepreneur, un ancien dirigeant de Rosières, qui avec quelques cadres et le concours de la Macif repositionne l'entreprise autours de son savoir-faire sur des marchés de niche.

C’est ainsi qu’ENO se consacre à la fabrication d’équipements de cuisson pour le nautisme et les loisirs pour devenir leader mondial de ce secteur.

Au départ en retraite de son dirigeant en 2003,  ce sont 2 entrepreneurs de quarante ans qui lui succèdent avec le soutien d'investisseurs régionaux (PCE et Océan participation). Ils mettent en place une nouvelle stratégie basée sur l'innovation et la croissance.

En 2006, un nouvel élan est donné à ENO avec le rachat de la société FORCE 10, leader des appareils de cuisson pour le nautisme sur le marché américain.  Cette acquisition stratégique donne au Groupe une dimension mondiale particulièrement cohérente avec la stratégie de ses principaux clients dont la part export représente souvent plus de 60% de leur CA, mais également l'opportunité de rationaliser sa politique industrielle.

 

L'art culinaire en extérieur
Plancha Mania
Chauffage
Cuisson
Plein Air